L’an 2018, le jeudi 28 juin à 10 heures s’est déroulé la traditionnelle cérémonie de clôture de l’année académiqueàl’Ecole d’Application du Service de Santé Militaire de Libreville (EASSML).

Cette cérémonie a été ponctuée de 5 grandes phases, à savoir : Décorations – Allocutions-Remise des prix- Séance photos et Vin d’honneur.Elle sanctionne le stage d’application des officiers médecins  de la 9ème promotion interafricaine et de la 4ème des Officiers du Corps Technique et Administratif (OCTA). Le parrain de la promotion 2017/2018 était le Général d’Armée Jean EKOUA, Commandant en Chef de la Gendarmerie Nationale.

La première phase  a été la décoration de 03 officiers supérieurs à la médaille d’honneur du Service de Santé Militaire échelon « Bronze ».

La deuxième phase, celle des allocutions a été l’occasion pour le Commandant Ecole, le Médecin Général Professeur Christine Murielle ESSOMO MEGNIER-MBO de dresser un bilan des activités pédagogiques et de dire quelques mots sur le fonctionnement de la structure.

Sur le plan des formations dispensées à l’EASSML, la 9ème promotion d’officiers médecins était composée de 30 stagiaires soit la plus importante en effectif depuis l’ouverture de l’Ecole avec 15 nationalités différentes, à savoir : Gabon (7); Bénin (2);Burkina Faso (2); Cameroun (1); Côte d’Ivoire (2 ); Djibouti (1); Guinée (1); Madagascar (02); Mali (2); Mauritanie (2); Niger (1); République Centrafricaine (1);République Démocratique du Congo (1); Tchad (2);Togo (2) . Il est à souligner qu’avec la stagiaire Djiboutienne, une fenêtre s’est ouverte sur l’Afrique de l’Est.

La formation dure 9 mois, d’octobre à juin, au cours desquels les stagiaires reçoivent de nombreux enseignements dispensés  sous forme de modules : « Blessé de guerre » et « sauvetage au combat », « Médecine des Armées », « Médecine de catastrophe », « Médecine d’urgence », « Médecine tropicale », « Médecine légale », « Fast échographie »…Les stagiaires bénéficient de stages pratiques à l’Hôpital d’Instruction des Armées Omar BONGO ONDIMBA (HIAOBO). Les médecins stagiaires sont amenés à affronter pendant une semaine la rigueur de la jungle gabonaise à travers un stage organisé au Centre d’Aguerrissement d’Outre-mer et Etranger (CAOME) sous la supervision des Eléments Français au Gabon (EFG).

P1010573 P1010622 P1010659 P1010668

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *